Découvrez plus de 12 000 courspar mois avec un seul pass.

Écrit par Try&Do
Activités - 19 mai 2015

Et toi, c’est quoi ton planning ?

Mais comment font-elles ? Quand on suit les blogueuses sport, on a l’impression qu’elles passent leur vie à bouger ! Sauf que comme nous, elles ont un travail, des amis, une famille et qu’il faut concilier tout ça !

Des super-women ? Presque, mais surtout des filles qui savent d’organiser en fonction de leurs objectifs, de leurs contraintes et qui écoutent leur corps et leurs envies !

Anouchka de Biobeaubon

biobeaubon

Je fais du sport entre 5 et 6 jours par semaine. J’établis un planning chaque semaine, selon mes obligations de travail, dîners et autre réjouissances.

Mon planning s’impose tout seul en 2 temps, du lundi au mercredi je travaille dans un bureau de chez moi, et pour éviter de m’imposer un temps de trajet supplémentaire, je fonce dans ma salle de sport de quartier. Au programme ? Lundi Body pump, Body combat et mercredi HIIT. J’aime varier les cours collectifs et profiter de l’énergie de mes profs et avoir des moments plus calmes en musculation.

Du jeudi au dimanche (avec un jour off), direction le studio de yoga. Là encore, je mixe  les cours entre Vinyasa, Yin et Kundalini.  Mon objectif est de mêler ces 3 pratiques très différentes et complémentaires : un yoga dynamique, un yoga plus passif et relaxant, et un yoga très exigeant axé sur l’énergie.

Au final, mon planning s’articule autour d’une pratique complète : cardio, muscu, yoga, méditation, j’essaie de travailler sur chaque partie de mon corps grâce à différentes manières de les aborder.  Ma routine est bien rodée, je sais quand transporter mes baskets ou mon tapis de yoga dans mon sac ! Je m’adapte évidemment aux besoins de mon corps, et troque facilement un cours de HIIT contre une séance de yin yoga si le besoin se fait sentir !

Charlotte de Green Coquelicot

charlotte

Quand je peux courir, je répartis mes séances au début de chaque mois, en écrivant dans mon agenda ce que j’ai prévu. Ça me permet de me constituer un emploi du temps, et d’être plus rigoureuse… c’est écrit, je le fais (la plupart du temps ^^).

Ainsi si je veux prévoir un apéro ou une soirée ciné, je peux le programmer un jour où je n’ai pas de sport de prévu, ou un jour où ma séance ne dure pas trop longtemps…

Je cale en général deux sorties running par semaine : une de 5 à 10km un soir dans la semaine et une sortie de plus de 10km le week end, en fonction de mes plans du week end (si j’ai un anniversaire le samedi soir, je vais plutôt aller courir le samedi matin !).

Après je me laisse le libre choix de courir le matin, quand j’en ai envie et quand je ne suis pas trop fatiguée pour me lever… une fois toutes les deux semaines en général et rarement plus de 6km.

Entre ces séances, je cale des sessions de renforcement musculaire avec l’appli NTC ou avec les vidéos de Lucile Woodward, deux fois par semaine. Je les note également dans mon agenda, par exemple 45mn de NTC le lundi soir, ça me permet de m’y tenir et de m’organiser autour de ces activités. Comme je prévois aussi mes repas pour la semaine, je sais que si un plat met longtemps à cuire, je cale un petit exo de 15 ou 30mn sur NTC ! Temps optimisé :)

Après je ne suis pas obligatoirement cet emploi du temps, mais je le respecte à 75% environ ce qui est pas mal ! J’avoue que lorsque je me fixais un cours de CX work ou autre à la salle de sport, j’avais plus de facilité à m’y tenir que les sessions NTC toute seule dans mon petit appart ^^ Surtout qu’on a vite fait de faire autre chose lorsque l’on est chez soi… C’est pour ça que j’essaye de me fixer un planning raisonnable !

Jackie de La Smoukinette Panda

11010977_801830159900861_3796275652880931834_n

Chaque dimanche, c’est ma routine, j’établis mon planning sportif.

C’est simple, j’ouvre mon agenda et je fais un état des lieux : je connais tous mes rendez-vous de la semaine. Je fais ma répartition en fonction d’eux. C’est parfois compliqué d’allier vie privée, vie professionnelle et sport. J’ai un énorme défaut: j’organise absolument ma vie et je fonctionne ainsi. Et cela ne plaisante pas !

Avant de faire des courses officielles, je n’avais pas de plan d’entraînement. Mon planning était vraiment fait aux envies. Dorénavant, ce n’est plus la même histoire.

Dès que j’ouvre mon agenda, je sors mon plan d’entraînement pour l’inscrire directement dans ma semaine soit 3 à 4 séances de running. A cela, j’ajoute 1 séance de natation qui est le mercredi puisqu’il n’y a pas grand monde dans le bassin et 3 séances de renforcement musculaire/gainage (que je fais parfois après mes runs).

Sans oublier de m’accorder un jour de repos pour une meilleure récupération.

Un exemple de semaine type ? Lundi: Renfo;  mardi :run VMA; mercredi: Piscine; jeudi: Run seuil + renfo; vendredi run en endurance fondamentale;  samedi: Repos dimanche: run sortie longue et renforcement musculaire

Faire mon planning sportif m’aide aussi à me motiver. C’est écrit donc je ne peux pas passer à côté. Finalement, je ne vais pas réfléchir sur le je veux ou je ne veux pas faire ma séance , je me change et c’est parti.

Laura de Oh my Buddha

IMG_20141019_174501

Difficile pour moi de répondre à la question de l’organisation car… Je n’en ai pas justement !

Si je devais à tout prix trouver une organisation dans ma façon de procéder, je dirais que je fais en fonction du déroulement de la semaine.

Voilà comment ça se passe : le lundi, par exemple, mon corps est en forme alors j’opte pour un cours d’Ashtanga Yoga (physique et exigeant). Le lendemain, j’ai souvent des courbatures et besoin d’équilibrer ma pratiquer de la veille alors je préfère un cours de Yin / Restorative Yoga. Le mercredi, je suis piquée par l’envie de me diversifier alors je vais en salle suivre un cours de Body Balance, ou juste pédaler. Le vendredi, mon corps a besoin d’être chouchouté avant le week-end alors je choisis un cours de Hatha Yoga (doux et ambiance cocon). Enfin, le samedi, je suis libérée de toutes les contraintes de la semaine alors je peux tester un nouveau studio/ un nouveau cours sans être préoccupée par l’itinéraire ou l’état dans lequel je serai après.

Reste que le meilleur moment pour pratiquer est souvent le matin : le corps est « tout neuf » et le mental libéré du quotidien, c’est l’idéal ! Enfin, il reste un paramètre important : ce que dit mon corps. Parfois, je ne me sens pas de faire aujourd’hui ce que j’avais prévu deux jours avant. Dans ces cas-là, je m’écoute et si je troque mon tapis de Yoga contre le canapé, je ne culpabilise pas :)

 

Gaëlle de Knit Spirit

gaelle

En général, je fais mon planning le week-end (au plus tard le dimanche soir) en notant tout dans mon Google Agenda (quand c’est écrit, je me sens plus obligée de m’y tenir et ça me permet de m’organiser avec tout le reste de ma vie). Les paramètres à prendre en compte : au moins 2 sorties running, mon cours de strala yoga du lundi (seul créneau non modifiable et « obligatoire » –> comprendre « que je ne manquerai pour rien au monde ») et au moins une séance de gym suédoise (je ne paie pas mon abonnement pour rien).

Je ne planifie que du lundi au vendredi, pour le week-end, je fais en fonction de mes envies. Du coup, en général, ça donne :

– lundi soir : yoga (il y a une époque où je courais aussi le lundi matin mais j’étais trop fatiguée le soir au yoga donc j’ai arrêté)

– mardi matin (avant d’aller au travail) : course à pieds

– mercredi matin (avant d’aller au travail) : yoga et/ou renforcement musculaire

– mercredi soir : gym suédoise

– jeudi matin (avant d’aller au travail) : course à pieds

– vendredi matin (avant d’aller au travail) : yoga et/ou renforcement musculaire

Le week-end, j’essaie de faire des séances plus longues de yoga (le matin en semaine, je n’ai que 30 min à y consacrer), de caser un peu de corde à sauter et d’aller courir si le coeur m’en dit (je ne fais pas tout ça, je fais un choix en fonction des possibilités qui s’offrent à moi selon le lieu où je passe mon week-end).

Priscilla de Run au féminin

10153768_10203439266843091_3486080709206055301_n

Aussi longtemps que je me souvienne, j’ai fait du sport. De la gymnastique, du handball, de l’athlétisme et 14 ans de basket avant de découvrir la course à pied. De ce fait, j’ai été élevée avec le fait d’avoir des créneaux réservés au sport peu importe le reste, c’est presque naturel !

Lorsque j’ai commencé la course, j’étais en 5e année de droit avec un mémoire à préparer et une période de 6 mois de stage à l’opposé de chez moi, soit environ 3h de transports par jour (quand tout allait bien) !

Le dimanche, je préparais un planning hebdomadaire approximatif. Dans les débuts, en rentrant j’étais fatiguée et il faisait nuit, j’ai alors pris l’initiative de mettre mon réveil 30 min plus tôt d’abord 2 fois par semaine (ne nous mentons pas, le sommeil c’est sacré ). De plus en plus accro, j’ai fini par le mettre 1h plus tôt 3 fois par semaine. On peut dire que l’endorphine a eu raison de mes longues nuits! Et je m’accordais 1 matinée sportive le week-end.

Les jours où je ne courais pas le matin, je courais avec des groupes le soir, pas question de louper ma session sportive détente.

Depuis que je suis maman , la configuration est différente notamment car j’allaite. Je ne peux plus prévoir à la semaine donc pour le moment c’est au jour le jour.

Trois matins par semaine,  je fais des exercices de renforcement musculaire pendant que bébé dort.

Et 2 soirs par semaine, entre 2 tétées, je sors faire de la marche rapide ou un mini run pendant 30 à 40 minutes et je laisse bébé à son papa.

 

Conseils et avis des meilleurs experts healthy, bien-être et sportifs.

Livrés sans effort le dimanche soir dans votre boîte mail.

Pas de panique, vous pouvez vous désabonner à tout moment.

À propos de l'auteur

Try&Do

Try&Do c'est un pass mensuel pour réserver des milliers de cours au choix, quand vous voulez, partout à Paris. Nous offrons aussi des avis éclairés à nos membres sur ce blog.