Découvrez plus de 12 000 courspar mois avec un seul pass.

Écrit par Margaux de Margaux Lifestyle
Activités - 22 février 2016

Et si on commençait enfin à se faire du bien ?

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m’appelle Margaux du blog Margaux Lifestyle, petit brin de femme de 23 ans, étudiante en Master 2, pratiquant le fitness et la course à pied. J’ai été invitée par Try&Do pour écrire un article. Et me voici aujourd’hui avec un article sur un thème qui m’est cher : pourquoi faisons-nous du sport ?

J’ai débuté la course à pied il y a trois ou quatre ans maintenant et comme beaucoup de femmes, je pense, j’ai commencé parce que j’avais besoin (envie ?) de perdre du poids. Je sortais de classe prépa et je n’étais vraiment pas bien. La prépa avait été un échec complet, j’étais au trente-sixième dessous, j’avais pris près de douze kilos qui paraissaient double sur mon petit gabarit, je me trouvais grosse, j’avais de l’acné, je perdais mes cheveux… Bref, la totale. J’ai donc décidé de me reprendre en main en me mettant à la course à pied. Bah oui, c’est le sport qui brûle le plus de calories, je devrais perdre rapidement du poids… Sauf que j’en ai royalement chié à mes débuts : aucun souffle ni endurance. Courir plus de 5 minutes était un calvaire. Mais je me suis forcée. J’aurais pu me dégoûter complètement de la course à pied mais j’ai commencé petit à petit à y éprouver du plaisir, à souffrir de moins en moins…

Bon il est vrai qu’une fois que je me suis sortie de cet environnement de stress, que j’ai commencé à me bouger un peu et surtout à ne plus me jeter sur la nourriture, j’ai perdu du poids. Mais là n’est pas l’essentiel. J’ai continué à courir parce que c’était ce qui me permettait de manger ce que je voulais dans la semaine. Je ne perdais ni ne prenais de poids et cela m’allait à peu près. Je n’aimais pas plus que cela mon corps, mais je n’en faisais pas une fixette. Je continuais à vivre ma vie sans trop me poser de questions.

Puis je suis partie en République Tchèque pour y faire une année Erasmus et j’ai lancé un défi à ma mère : courir le semi-marathon de Prague le dernier weekend de mars 2014… Et je me suis entraînée. Et le Jour-J, j’en ai chié mais j’ai franchi la ligne d’arrivée avec un sentiment de fierté que je n’avais pas ressenti depuis trop longtemps. Une fois l’euphorie retombée, je me suis rendue compte de tout ce que la course à pied m’avait apporté. J’ai repris le contrôle de l’image que j’avais de moi-même : je n’étais plus une perdante, mais une fille capable de faire beaucoup de choses pour peu qu’elle s’en donnait les moyens. J’ai repris confiance en moi, je me suis affirmée, j’ai arrêtée de bloquer mes envies et mes projets en me disant que de toute façon, « c’était trop beau pour être vrai » et que je n’y arriverais jamais…

Alors oui, aujourd’hui, j’ai encore quelques kilos à perdre, pas grand-chose mais ils sont là, mais ce n’est pas le plus important : je fais du sport parce que j’aime ça et que cela me fait du bien ! Alors, les filles, et si on commençait enfin à se faire du bien ? Faites un sport que vous aimez. Tant pis si ce n’est pas le dernier sport « à la mode » ou celui qui fait brûler le plus de calories. Tant que vous prenez du plaisir à le pratiquer, c’est l’essentiel ! Je vois trop de femmes à la salle (ou en extérieur) qui se forcent et se mettent minables pour un sport qu’elles n’aiment pas  juste parce qu’on leur a dit que c’était le meilleur moyen de perdre de poids ! Arrêtez de viser l’impossible. Visez le bien-être intérieur après une bonne séance. Point barre. Vous verrez que vous rentrerez dans un cercle vertueux : vous vous sentirez mieux, plus confiante, vous ne vous jetterez plus sur la nourriture pour compenser un manque, vous bougerez plus et enfin vous y gagnerez. Ne vous forcez pas à faire un sport que vous n’aimez pas, surtout pour perdre du poids car la seule chose que vous perdrez, c’est votre santé et votre confiance en vous.

Je ne suis ni une professionnelle de la santé ni un coach sportif, mais cela n’empêche pas que certains comportements me font peur. Alors les filles, commencez enfin à vous faire du bien ;-)

Merci à Laure  de Try&Do pour me laisser dire ce que j’avais sur le cœur !

Et justement avec Try&Do, le sport s’adapte enfin à vous : prenez soin de vous en faisant du sport ou en profitant des soins proposés dans le pass (massages, épilation etc.).

 

À propos de l'auteur

Margaux de Margaux Lifestyle

Etudiante, runneuse, apprentie fit-girl, la tête dans les nuages et les pieds sur tête. Because our hardest fights are always against ourselves...