Découvrez plus de 12 000 courspar mois avec un seul pass.

Écrit par Try&Do
Activités - 16 janvier 2017

Êtes-vous prêt à passer à un cours de yoga de niveau supérieur ?

Le yoga est accessible à tous, qu’importe l’âge ou la condition physique. On reproduit les postures à notre rythme, et il y a souvent plusieurs possibilités en fonction de nos capacités. Après plusieurs cours de yoga débutants, vous commencez à vous surprendre ! Vous allez beaucoup plus loin dans les postures, vous les maintenez plus longtemps, et le chien tête en bas n’a plus de secret pour vous. Le développement de vos capacités physiques peut être à la fois excitant et effrayant. Vous essayez alors de nouveaux types de mouvements, et vous avez envie de vous inscrire à de nouveaux cours dont vous n’avez jamais entendu parler. Et pourquoi pas tester un cours de yoga de niveau supérieur ?

Oui… on sait… quitter son cours de yoga, c’est le risque de se retrouver avec un autre professeur (donc un autre type d’enseignement) et surtout d’autres élèves (donc une autre ambiance). Et surtout, vous craignez de ne pas être à la hauteur… quitter son cours de novice pour un cours intermédiaire peut être particulièrement angoissant. Try&do vous propose différents cours de niveau, vous avez les cours d’initiation/ débutant ( niveau 1), les intermédiaire (niveau 2), les avancé ( niveau 3) et les « tout niveau ».

Avant de vous inscrire dans un cours de niveau 2, assurez-vous déjà de vous sentir à l’aise dans un cours débutant. Pousser vos limites trop tôt peut entraîner des blessures ou une expérience négative. Mais si vous arrivez à suivre un cours débutant avec une relative facilité, et qu’à la fin du cours vous vous sentez bien, pourquoi pas tester le niveau supérieur ? :) De plus, vous pouvez toujours continuer à mélanger vos niveaux de classe à l’avenir, en fonction du type de séance dont vous avez envie ce jour-là.

Pour vous aider, nous avons esquissé quelques questions et préoccupations qui pourraient vous retenir, ainsi que des informations importantes pour vous aider à décider s’il est temps de faire le grand saut.

Que se passe-t-il si je ne comprends pas les noms des postures ?

Il y a beaucoup de chances que le Sanskrit ne soit pas votre langue maternelle, mais ne laissez pas l’« Ardha Chandrasana » vous effrayer. Même les yogis confirmés ont mis du temps à apprendre et comprendre les noms des postures.

Nos conseils :

1/ Prenez un peu d’avance pour pouvoir placer votre tapis au milieu de la deuxième rangé. Cela vous garantit d’avoir toujours quelqu’un à regarder indépendamment de votre posture.

2/ Ne vous prenez pas la tête avec le nom des postures, essayez juste de vous concentrer sur les consignes de respiration.  

Et si je manque de souplesse ?

Contrairement à la croyance populaire, tous les yogis ne sont pas naturellement souples. Certains pratiquent longtemps avant de pouvoir toucher leurs orteils.

Nos conseils :

1/ On y va à – son – rythme ! Focalisez-vous sur l’atteinte maximale de la posture et prenez le temps d’effectuer quelques respirations profondes. Le souffle peut réellement vous aider à aller plus loin dans la posture. Ne forcez pas, le but n’est pas de vous blesser. Prenez le temps d’enregistrer comment votre corps se sent dans ces positions potentiellement nouvelles.

2/ Ne pas se décourager par tous les étudiants super souples. Ils étaient sûrement comme vous lorsqu’ils ont débuté. Ne jamais faire une posture si vous trouvez qu’elle est trop douloureuse, et toujours le signaler à l’instructeur, qui sera heureux de vous donner une alternative pour vous aider à vous assouplir en douceur.

J’ai peur de me ridiculiser…

Le yoga a pour principe d’être dans la bienveillance et sans jugement. Même avec tout ce zen dans la salle, vous êtes préoccupé par l’idée de potentiellement tomber pendant une pose et ainsi devenir un point de focalisation accidentelle du cours.

Nos conseils :

1/ Présentez-vous au professeur à l’avance pour qu’il sache que c’est votre premier cours intermédiaire. De cette façon, il sera en mesure de travailler de manière préventive avec vous sur les postures plus difficiles.

2/ Ne laissez pas les étudiants plus avancés vous décourager d’essayer de nouvelles postures. Ils ont tous été comme vous… Gardez votre attention sur votre tapis et sur l’enrichissement de votre pratique. Il n’y a rien de plus agréable que d’avoir le sentiment de s’être vraiment donné à fond.

À propos de l'auteur

Try&Do

Try&Do c'est un pass mensuel pour réserver des milliers de cours au choix, quand vous voulez, partout à Paris. Nous offrons aussi des avis éclairés à nos membres sur ce blog.