Découvrez plus de 12 000 courspar mois avec un seul pass.

Écrit par Try&Do
Activités - 9 septembre 2015

1 femme + 1 corde à sauter = quelques kilos en moins !

C’est LA tendance de la rentrée ! La corde à sauter n’est désormais plus réservée aux cours de récré et aux boxeurs !

Ultra-complète, championne de la dépense calorique, tonifiante et fun, on l’adopte désormais dans de nombreux cours qui en font leur accessoire central !

J’ai rencontré Brahima Cissoko, concepteur du R Jump pour qu’il nous en dise plus sur ce tout nouveau concept fitness qui nous fait bondir d’enthousiasme !

Qu’est ce que le R Jump ?

Le R Jump est un cours de fitness basé sur la corde à sauter avec du renforcement musculaire, le tout en musique dans une ambiance survoltée.

 

Quels sont les bénéfices du R Jump ?

Les bienfaits physiques et mentaux du R Jump sont multiples car c’est une discipline complète qui permet d’affiner et de tonifier efficacement sa silhouette et de se faire du bien !

11665004_1642475999330966_95010042_o (1)

Ses atouts majeurs ?

  • Une dépense calorique importante : durant un cours, on brûle entre 600 et 800 calories !
  • Du renforcement musculaire : le travail musculaire déjà présent dans les entraînements de corde à sauter est boosté par les chansons de renforcement où l’on bosse toutes les parties du corps avec des pompes, des squats, des fentes, du gainage, des abdos, etc…
  • Une amélioration du système cardio-vasculaire : Le saut à la corde est l’un des meilleurs alliés de notre coeur ! En nous entraînant régulièrement, nous boostons la capacité de notre coeur et de nos poumons à fournir de l’oxygène aux muscles durant l’effort et nous devenons ainsi plus endurantes (et plus jamais essoufflées ;))
  • Un développement de la coordination et de l’équilibre : Le saut à la corde avec ses enchaînement permet d’accroître sensiblement sa coordination. C’est non seulement utile pour mieux s’adapter et mieux bouger à chaque nouveau cours que l’on teste mais également pour éviter les accidents du quotidien (bonjour cheville foulée bêtement en loupant une marche !).  On améliore aussi son équilibre ce qui est également bien utile pour éviter les chutes !
  • Du rire, de la détente et du défoulement ! Les cours de R’Jump sont conçus avant tout pour que l’on s’amuse et que l’on ne voit pas le temps passer. Pour Brahima, s’amuser en cours est essentiel et c’est avec le sourire et sans prise de tête qu’il enseigne ! On adore cet état d’esprit qui nous permet de rester motivée et régulière ! Entre le bon moment passé en groupe et les endorphines libérées grâce à l’effort physique, on sort du cours avec la pêche et le smile !

 

Comment se déroule un cours ?

R Jump brahima - tryndo

Le cours dure une heure.

On commence par un échauffement de 3 à 5 minutes puis avant de commencer l’entraînement, on apprend à bien se servir de sa corde et à la régler.

Place ensuite au cours à proprement parler !

L’idée est de faire se succéder une musique de corde à sauter et une musique de renforcement musculaire.

À chaque musique de corde, on apprend un nouveau pas et à la fin, on les assemble tous pour faire une petite chorégraphie !

Les musiques des cours de R Jump sont originales, crées et remixées par le DJ Irvin Turn .

Pour le moment, les cours sont donnés en plein air – le top pour bien s’oxygéner et profiter du grand air ! Ils devraient bientôt se développer en salles car Brahima forme également des coachs qui souhaitent enseigner cette nouvelle discipline originale !

Quels conseils pour commencer le R Jump ?

Un mot d’ordre ? On vient avec le sourire et sans appréhension, dans l’idée de s’amuser tout en brûlant des calories et en tonifiant sa silhouette !

Si le R Jump peut être pratiqué par tous, Brahima nous met en garde contre quelques contre indications: grossesse, maux de tête, périostite, problèmes de genoux ou de dos et soucis cardiaques.

Combien de fois par semaine pratiquer pour avoir des résultats ?

Idéalement, dans une optique de perte de poids, il faut pratiquer entre 150 à 250 minutes de sport par semaine. On peut donc miser sur 2 à 3 séances hebdo ou encore une séance si on fait d’autres activités !

Des activités complémentaires ?

Oui ! Comme me l’a dit Brahima : “Trop de R Jump tue le R Jump !” Alors pour ne pas se lasser et venir chaque semaine toujours plus motivée à son cours de R Jump,  on varie les activités et on se laisse tenter par d’autres disciplines : danses fitness, musculation, activités fitness, etc…

Et pour se détendre physiquement et mentalement, on n’hésite pas à combiner avec du Yoga, du stretching ou de la méditation !

Nous, en cette rentrée sportive, on fond pour le R Jump ! Et vous, vous vous y mettez quand ?

[mc4wp_form]

À propos de l'auteur

Try&Do

Try&Do c'est un pass mensuel pour réserver des milliers de cours au choix, quand vous voulez, partout à Paris. Nous offrons aussi des avis éclairés à nos membres sur ce blog.